top of page

[3/4] Création de chorégraphie : travailler hors du studio

Voilà deux techniques pour répéter sans répéter, danser sans t’épuiser, travailler sans grimper, bref : bosser ta chorégraphie sans être au studio.


1 : La visualisation

En d’autres termes, tu vas écouter ta musique en boucle, à fond ou avec un casque, et t’imaginer faire ta chorégraphie dessus, en boucle aussi. Mais genre VRAIMENT t’imaginer : tu veux voir et ressentir les détails, sentir tes abdos qui se contractent quand tu dois monter le bassin, aller jusqu’au bout des doigts quand tu tends le bras, et surtout répéter dans ta tête, à fond de chez à fond. N’hésite pas à le faire figure par figure pour parfaire leur exécution. Lorsque tu les visualises, tu peux t’attarder sur le point technique qui te donne du fil à retordre pour l’automatiser, je t’assure que la prochaine fois que tu le fais en réel tu seras beaucoup plus à l’aise. Tu visualises ensuite par morceaux, puis en entier. Prends du temps sur les moments où tu es un peu moins à l’aise.

Ça va te permettre d’avoir ton enchaînement parfaitement en tête parce que tu veux que ce soit super fluide, ne pas avoir de doute de quel mouvement vient après l’autre. L’idée c’est que ta chorégraphie devienne totalement automatique pour ne pas perdre d’énergie à te remémorer ton enchaînement au moment de ton passage : tu auras l’impression d’avoir déjà présenté ton numéro, tu seras bien plus rodé.e, depuis ton entrée jusqu’à la sortie en passant par tout le drama.


Cette technique fonctionne également très bien pour créer ta chorégraphie si elle n’est pas terminée : tu peux tester plein de choses sans t’épuiser sur ton agrès, en imaginant l’enchaînement dans ta tête et en te demandant si c’est bien comme tu veux et si ça fonctionne. Ça te permet également d’adapter les temps forts de ta musique à tes figures, et d’avoir en tête le temps que chaque mouvement peut prendre (prend ton temps !).

Spoiler : c'est super efficace en dehors d'une création de chorégraphie pour comprendre n’importe quelle figure : tu vas imprimer dans ton corps des mouvements corrects pour supprimer les erreurs. Idéal quand tu sais que ce qui pêche mais que tu n'arrives pas à changer ton mouvement (genre tu prends de l'élan pour tes inversions). On dégomme les mauvaises habitudes prises et on les remplace par le bon mouvement. Magique !


Tu as essayé mais tu n’y arrives pas ? C’est parfois effectivement un peu difficile de s’y mettre vraiment et de ressentir les mouvements, ou encore d’arriver à imaginer les figures ou de ne pas perdre le fil. C’est une question d’entraînement aussi, et pas de panique, si ce n’est vraiment pas ta façon de fonctionner tu peux tester la deuxième technique :


2. Répéter au sol

Tu peux si tu le souhaites commencer par tout écrire. Pas juste “clé de hanches - enroule jambe du haut” mais “j’attrape mon tissu avec les deux mains, je fais un ciseaux jambe droite devant et jambe gauche derrière, je contracte mes obliques et je monte mon bassin sur le côté, je récupère le tissu sur ma jambe arrière…” tu vois le principe. Ensuite, tu fais ça en mimant. Tu peux aussi travailler avec une autre personne qui lit et toi qui fais les mouvements. Bosser au sol c’est une grosse partie du travail aérien, qu’on soit débutant ou artiste du cirque du soleil ! La version où tu répètes au sol en faisant des tous petits mouvements, on appelle aussi ça "marquer", c'est à dire faire les mouvements avec les mains ou en version mini, pour se mettre les choses en tête sans se fatiguer, vérifier les temps, c'est l'intermédiaire entre la vraie chorégraphie sur ton agrès et la version dans ta tête.

16 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

[4/4] Création de chorégraphie : la tenue

La musique est validée, ta chorégraphie est quasi prête, il est donc temps de te pencher sur une autre partie importante d’un numéro : LA TENUE ! Première chose : tu veux être à l’aise. Mais vraiment

[2/4] Création de chorégraphie : les figures

1 : Sélectionner les figures On va penser ta chorégraphie comme une recette de cuisine : une fois que tu as réuni les ingrédients principaux, tu peux te permettre de faire selon tes envies avec le r

[1/4] Création de chorégraphie : choisir sa musique

Il y a énormément de manières différentes de commencer la création d’un numéro : à partir du message qu’on souhaite faire passer, à partir d’un mouvement ou d’un enchaînement particulier, à partir d

コメント

コメントが読み込まれませんでした。
技術的な問題があったようです。お手数ですが、再度接続するか、ページを再読み込みしてださい。
bottom of page